• 168

Apple a mis à jour les règles de son App Store et n’interdira plus aux entreprises de cannabis d’apparaître sur sa plateforme sous certaines contraintes.

Les règles, qui ont été mises à jour en juin, autorisent désormais les pharmacies et les dispensaires agréés, à condition qu’ils soient légaux dans leur État, à utiliser l’App Store pour faciliter les achats de cannabis. Les applications de vente de cannabis seront aussi géo-restreintes afin de ne fonctionner que dans les États ou pays où le cannabis est légal.

Auparavant, Apple interdisait aux entreprises relatives au cannabis d’apparaître sur leur Store, l’ancienne politique stipulant que « faciliter la vente de substances contrôlées (sauf pour les pharmacies sous licence), de marijuana ou de tabac n’est pas autorisé ». Des applications permettant de contrôler son vaporisateur en avaient fait les frais et continuent de ne pas être disponibles. Certaines applications comme Weedmaps ont, elles, continué à être distribuées.

La nouvelle politique actualisée stipule que « faciliter la vente de substances contrôlées (à l’exception des pharmacies agréées et des dispensaires de cannabis agréés ou légaux), ou de tabac n’est pas autorisé. »

Google suivra-t-il les traces d’Apple ? Jusqu’à présent, le Play store de Google a restreint les entreprises de cannabis sur sa plateforme. Le principal concurrent d’Apple a placé une interdiction sur toute activité illégale qui pourrait « faciliter la vente ou l’achat de drogues illégales ou de médicaments sur ordonnance sans ordonnance », « représenter ou encourager la consommation ou la vente de drogues, d’alcool ou de tabac par des mineurs » et fournir des « instructions pour la culture ou la fabrication de drogues illégales ».

La boutique Play a également mis en place une politique relative aux substances non approuvées, avec une liste de substances interdites dont le cannabidiol (CBD).

De leur côté, Facebook et Instagram suppriment régulièrement les comptes d’entreprises légales, même au Canada, où le cannabis est légal au niveau fédéral, et interdisent toute publicité liée au cannabis, y compris la plupart des produits CBD légaux partout.

Source: Cliquez ici!