• 476

Les législateurs d’Hawaï ont voté cette semaine pour faire avancer deux projets de loi sur le cannabis, l’un pour le légaliser et réguler sa production et sa vente pour les adultes de 21 ans et plus, et un autre pour augmenter les quantités autorisées par l’actuelle dépénalisation.

Hawaï a dépénalisé la possession de jusqu’à trois grammes de marijuana en 2019, remplaçant les précédentes sanctions pénales par une amende de 130$. Le projet de loi de cette année, SB 758, augmenterait le seuil de possession à une once, soit environ 28 grammes.

Un projet de loi distinct, le SB 767, légaliserait le cannabis et permettrait aux entreprises autorisées de cultiver, produire et vendre des produits du cannabis. Il permettrait également aux adultes de cultiver jusqu’à trois plantes matures pour un usage personnel.

Les deux mesures ont été approuvées mardi par le Comité sénatorial de la sécurité publique, des affaires intergouvernementales et militaires. Le projet de loi sur la dépénalisation a été adopté à l’unanimité, 5 à 0, tandis que le projet de loi sur la légalisation a reçu un vote Non du seul républicain du groupe, le sénateur Kurt Fevella.

Le projet de loi sur la légalisation devra maintenant passer par une audition conjointe entre la magistrature du Sénat et les Comités des voies et moyens, après quoi il se rendra à la Chambre des Représentants de l’Etat. La mesure de dépénalisation ira, elle, au Comité judiciaire. Ce comité est présidé par le sénateur démocrate Karl Rhoads, qui dirigeait le groupe démocrate lorsqu’il a adopté une proposition de légalisation en 2018, initiative qui n’était pas allée plus avant.

Source: Cliquez ici!