• 464

L’action du CBD sur le stress et l’anxiété est une des principales raisons pour lesquelles de nombreux utilisateurs le consomment, sous diverses formes. Nous avions déjà traité le sujet dans cet article sur le CBD et le stress ou l’anxiété. Une étude récente sur les 2 dernières années scientifiques écoulées vient confirmer l’action positive du CBD.

La méta-analyse a été produite par Nutrition Formulators, Inc. (NFI) de Miramar, en Floride, et a couvert des articles cliniques dans le monde entier de 2019 à 2020. Le rapport a été publié dans le Innovare Journal of Medical Science, disponible ici.

Anxiété et stress

Dans une revue de 76 articles couvrant les deux dernières années, plus de 70% des recherches sur le cannabidiol (CBD) sur l’anxiété et le stress ont montré des résultats positifs.

La méta-analyse s’est concentrée sur l’isolat de CBD et a regroupé la recherche en plusieurs catégories, y compris les impacts du CBD sur la dépression, le sommeil, les crises de panique, la démence, l’inflammation, le métabolisme, le comportement, la maladie de Parkinson et les maladies psychiatriques. Des études humaines et animales ont toutes deux été incluses dans la revue.

«Après avoir passé 10 mois à examiner la recherche, j’ai été surpris du nombre de personnes souffrant d’anxiété et de dépression qui pourraient être aidées en incorporant le CBD dans leur vie, mais j’étais également conscient de l’importance de faire plus de recherches, en particulier sur l’impact du CBD sur la fonction hépatique », a déclaré le Dr Marcelo Ferro, auteur principal et biochimiste chez Nutrition Formulators, Inc.

En ce qui concerne l’anxiété, les études montrent que le CBD réduit l’anxiété de l’anticipateur, comme parler en public en affectant la partie du cerveau qui traite les informations émotionnelles.

Dépression

L’analyse a également montré une amélioration positive de 66,6% pour les cliniciens utilisant le CBD comme traitement alternatif de la dépression.

Dosage

L’une des plus grandes questions était de savoir quelle quantité de CBD devrait être utilisée. Le dosage dans les rapports variait considérablement de 50 mg à 600 mg par jour. En outre, beaucoup plus de recherches sont nécessaires sur l’impact des effets secondaires du CBD sur la fonction hépatique ainsi que sur la façon dont le CBD interagit dans le corps. En effet, les auteurs de l’étude ont cité la nécessité d’essais sur une population plus large permettant d’obtenir une mesure statistiquement significative.

«Ce n’est qu’un tremplin pour mieux comprendre l’incroyable composé CBD, comment il peut être utile à un si grand nombre, mais aussi quelles informations supplémentaires nous devons savoir pour que les gens puissent l’utiliser de la manière la plus sûre possible. Tant de nos clients commerciaux CBD recherchent des informations basées sur la recherche pour éduquer leurs clients, ce rapport est un pas dans cette direction », a déclaré Adolfo Graubard, directeur général de Nutrition Formulators, Inc..

Source: Cliquez ici!