• 101

D’après un récent rapport de marché, le CBD remporterait un incroyable succès aux États-Unis battant ainsi des records de vente en très peu de temps. Le CBD, un nouveau complément alimentaire en devenir.

Le succès du CBD comme complément alimentaire

On peut dire qu’en quelques années à peine, le CBD est passé de l’anonymat à la célébrité. De l’ombre la plus totale, le CBD se retrouve classé 12ème des meilleures ventes dans la catégorie des compléments alimentaires aux plantes, en 2017. En effet, la popularité du CBD a explosé et on enregistre une progression de plus de 300% des ventes ! Un an plus tard, en 2018, le CBD était propulsé à la 1ère place dans la liste des compléments alimentaires les plus vendus, volant la vedette au curcuma, grand vainqueur des 5 années précédentes.

Ce fulgurant succès du CBD est inattendu et bouleverse soudainement le marché. Notons que l’industrie des compléments alimentaires à base de plantes curatives représente tout de même 8,8 milliards de dollars.

La meilleure connaissance du cannabidiol, la sensibilisation aux vertus de la plante, mais aussi les récentes modifications réglementaires fédérales et étatiques ont rendu le CBD plus accessible et plus populaire.

En 2018, sans compter les ventes réalisées dans les drogueries, les épiceries et les magasins spécialisés de cannabis, le CBD a généré plus de 52 millions de dollars rien que dans la catégorie des aliments naturels et de santé.

En plus d’être le produit à base de plantes médicinales le plus vendu, c’est celui qui enregistre la croissance la plus rapide.

Bien que réputé pour ses bienfaits et son efficacité, le curcuma, puissant anti-inflammatoire, n’aura enregistré qu’une augmentation de 0,4% en 2018, contre 333% pour le CBD.

cbd complément alimentaire

Les produits à base de chanvre délaissés alors que le CBD bat des records

Bien que le CBD ait séduit un large public en tant que complément alimentaire à base de plantes, les produits au cannabidiol ne figurent pas encore dans le top 40 des produits d’épicerie et de pharmacie grand public.

Il faut dire qu’il subsiste une forme d’imbroglio réglementaire et législatif sur le sujet.

Face aux changements des lois fédérales et des États, de grandes chaînes de vente au détail préfèrent s’abstenir, pour le moment, de proposer les produits à base de CBD.

D’autant plus que la FDA (Food and Drug Administration, service du gouvernement américain chargé du contrôle et de la réglementation des médicaments avant leur commercialisation) veut rester prudente et refuse d’accepter la légalisation du CBD comme complément alimentaire.

Sans tenir compte du point de vue de la FDA, trois grandes chaînes pharmaceutiques ont décidé de commercialiser, à petite échelle, certains produits contenant du CBD.

Malgré l’essor du CBD qui ne faiblit pas, les ventes de produits à base de chanvre connaissent une régression d’environ 10 % en 2018. Ces ventes en berne concernent les huiles de graines de chanvre contenant peu de CBD mais pourtant appréciées pour leur teneur en oméga-3, protéines et fibres. Cette diminution des ventes reste inexpliquée par les analystes alors que les ventes de CBD ont triplé la même année.

Source: Cliquez ici!